Voici quelques échos de la presse ... et surtout vos marques de sympathie qui font de ce livre un vrai Livre d'Or.

Merci à vous!


Salut Guido,

12 décembre 2005

Après avoir annoncé ton départ du EBSB, je voudrais - à titre personnel - te remercier pour les 10 ans que j'ai pu passer avec toi en tant que
chef d'orchestre. Durant ces 10 ans j'ai / on a vecu certainement pas mal de moments extraordinaires - 2 concours bien réussis, Cinémusic, des concerts à Munich, Namur, Huy ... et bien évidemment Usedom :-) En plus, j'ai connu durant ce temps un développement musical personnel très important dans la mesure où dans le Big Band on m'a donné la possibilité de sortir du cadre 'classique' de l'académie.

En tout cas, je garde de bons souvenirs et j'espère que l'on se croise de temps en temps à Eupen, Verviers où d'autres endroits.
Je te souhaite bonne chance pour tes projets futur et de bonnes fêtes de fin d'année.

Ciao,

Patrick


Bonjour Mr Jardon,
Bonjour à votre orchestre, vos chanteuses et chanteurs, votre ballet,

20 octobre 2005

Hier soir à Liège, nous avons passé une superbe soirée.

Aujourd'hui soir, à Remicourt, nous assistons à la soirée donnée par l'orchestre de Jazz que vous avez "coaché".

Pour mon anniversaire, je suis comblé.

Que de talents dans toute votre équipe.
Mon seul regret, c'est que le spectacle ne dure pas 2 à trois fois plus longtemps.
J'aimerais entendre plus de solos car les musiciens sont tout simplement BONS. Et vous, Mr Jardon, j'aimerais vous entendre dans le "Carnaval de Venise" à la trompette. Ce doit être sublîme.

(une petite anecdote pour me faire connaître): hier soir, en sortant de la taverne danoise, j'ai parlé avec deux de vos chanteuses (dont celle qui portait un bustier rouge dans une superbe chanson qui empêche de dormir...). Nous tenons à réitérer nos félicitations tant à elles qu'à toute l'équipe.

BRAVO

Guy et Francine DECHANY


Wallonie-Bruxelles

8 septembre 2005

Cher Guido,

Je tiens une fois encore à te remercier, toi et ton groupe de musiciens et chanteuse, pour l'exceptionnelle animation que vous nous avez assurée lors de la Fête de la Communauté française de Belgique et de la Région wallonne à Berlin, le 27/9 dernier.

Tous nos invités ont apprécié au plus haut point votre prestation, de même d'ailleurs que votre disponibilité et votre gentillesse.

Il me sera sans doute impossible, les années suivantes, de faire appel à d'autres qu'à vous, car l'on me le pardonnerait difficilement ici...
Je me réjouis déjà de notre prochain événement...

Roger HOTERMANS

Délégué Wallonie-Bruxelles en Allemagne.


Orchestre et tubes: un cocktail réussi

23 avril 2005

Hier, Verviers accueillait l'avant-première de Cinémusic 2.

Le public a été charmé. Preuve que formation classique et musique populaire se marient assez bien.

Le spectateur découvre l'orchestre de Guido Jardon. Celui-ci est constitué d'une formation originale de trois percussions, de violons, de cuivres, de guitares électriques... La musique grandiose de film "Christophe Colomb" emplit progressivement la salle... L'amateur de musique est lui aussi comblé. "Je n'ai pas fait attention aux différentes chorégraphies, je n'ai écouté que la musique, commente le guitariste Jimmy Pok. Je trouve ça particulièrement bien pour des musiciens de formation classique d'avoir osé interpréter des musiques plus populaires. Le pari est réussi". Un pari pris qui correspond à l'approche du chef d'orchestre Guido Jardon: "Selon moi, les styles de musique doivent s'enrichir et se compléter. L'orchestre comprenait des violonistes tout à fait classiques mais aussi des guitaristes autodidactes. Confronter ainsi deux univers, deux cultures, c'est tout à fait extraordinaire. Cela crée un feu d'artifice musical." Comme quoi, il n'y a pas que le mariage entre musique et le 7e art qui fonctionne dans Cinémusic2.

Aurélie Michel


Le cinéma côté jardin avec CINéMUSIC 2

28 avril 2005

Retour gagnant pour la création artistique dans la vallée verviétoise ! Mixer une nouvelle fois cinéma et divertissement musical n’était pourtant pas évident a priori

S’inscrivant dans la continuité de CINéMUSIC, premier du genre, et des deux autres spectacles à succès « Autour des Années ‘60 » et « Autour des Années ‘70 », le nouveau bébé d’Amélie Productions vient de connaître trois soirées de folie sur les planches du Grand Théâtre des bords de Vesdre.

On ne change pas une formule qui gagne, certes. Mais on peut néanmoins l’améliorer. Voilà le principe retenu cette fois-ci par Pierre Stembert et le réputé musicien/pédagogue/Chef d’orchestre Guido Jardon pour ce CINéMUSIC 2 d’excellente facture. La recette de base a donc gagné en piment par davantage de technique, de plus amples éclairages, quelques effets spéciaux et autres explosions pyrotechniques, en plus de la présence… d’un magicien sur scène !

Le père et ses deux filles

La mise en scène combinant saynètes et extraits de films sur écrans géants frise quant à elle carrément la perfection. De son côté, Guido Jardon s’amuse comme un fou à la tête de son ensemble spécialement recomposé pour la circonstance et au sein duquel sa fille Anémone tient une place de plus en plus importante. Et que dire alors de sa sœur aînée Amélia dont la maturité et le talent explosent dans des thèmes aussi difficiles que « Goldeneye » et « Les Demoiselles de Rochefort » tandis que sa silhouette particulièrement féminine se dévoile en guêpière couleur carmin dans le final « Moulin Rouge »…

Conjugaison de talents

Tous ces moyens techniques et artistiques mis en commun, sans oublier ni les voix de Patrice Bougenies, Julie Mossay, Nicolas Dorian, Didier Maréchal, Amélie Stembert et Roxane Rutter ni les chorégraphies de la liégeoise Stéphanie Lowette, servent les classiques les plus connus du grand comme du petit écran… Bref, deux bonnes heures de pur bonheur !

X.R.


CinéMusic 2

22 avril 2005

Super et bravo pour ce magnifique spectacle !

Jacky


Bulles, Jazz, Blues

Quand la BD swinge!

Concert Guido Jardon avec son quintet de jazz

6 avril La Lettre de Berlin

Lors du vernissage à Berlin le mercredi 2 février, à la Déléguation Wallonie-Bruxelles
en Allemagne, de nombreux invités s'étaient réunis pour la circonstance autour d'un buffet transalpin et aux sons variés de jazz et de blues joués par Guido JARDON , qui avait fait le long déplacement avec son ensemble de cinq musiciens et chanteuse et qui ont vite mis le public dans l'ambiance, au point que de manière impromptue, l'Ambassadeur WILLEMS lui-même s'est installé à l'orgue et a improvisé un air connu, accompagné au saxophone.


Lina Tosca et Guido Jardon, l' harmonie parfaite...

Coup de maître que l'organisation d'une journée pour lutter contre cette mortelle maladie

29 novembre 2004

Lina Tosca a évolué dans son registre, musical, varié et pluriculturel. Il est impossible de décrire son timbre de voix sans le réduire... Débordante de talent et d'énergie, la fonceuse qu'elle est, est récompensée de tous ses efforts... La musique, c'est sa passion. Cela se voit cela se sent. Le public ne s'est pas trompé... Il a adoré.

Guido Jardon, grand musicien et chef d'orchestre, toujours à la recherche de la perfection est, avec elle, en communion sur scène. Leur talent n'est plus à démontrer. Piaf, Brel, Ferré, Montant, Aznavour, les plus grands y sont passés...

C'est l' Art dans toute sa noblesse.


Concert Live: "No War"

Dans le cadre d'un spectacle interactif avec Guido Jardon et son quintet, mise en place et fonctionnement régulier d'un atelier spécifique

" Les musiciens étaient super sympas avec nous mais super exigeants, c'était génial " Mélissa

" Je me suis rendue compte de la difficulté de chanter avec un orchestre, mais c'était super, très excitant mais quel stress!" Snejana

" Notre démarche exclut tout élitisme: notre but n'est certes pas que nos élèves soient les meilleurs dans une technique donnée mais qu'ils se mesurent à eux mêmes plutôt qu'aux autres, chacun dans leur identité " Témoignage d'un professeur


Un spectacle haut de ... gamme

... avec l'équipe du spectacle musical le plus vibrant de cette saison

Le jour - Le courrier 18 octobre 2004

Panorama musical intense, "Autour des Années 60" s'adjugeait une nouvelle fois les faveurs d'un public conquis d'avance, vendredi à Welkenraedt.

STANDING OVATION pour la clôture de cette soirée riche en couleurs musicales, qui faisait litérallement vibrer le Forum des Pyramides. C'était vendredi soir, en couronnement d'un spectacle bien rôré, à la mise en scène parfaitement huilée et aux arrangements musicaux de grande allure.

Cette fois encore, Guido Jardon et son orchestre signaient une belle et riche rétrospective, à l'équilibre parfaitement homogène entre standarts anglosaxons et fleurons significatifs de la chanson française.

Un spectacle à labelliser au plus vite dans la catégorie des grands divertissements de qualité à ne manquer sous aucun prétexte.

Yves Huard


" Ils sont tous très talentueux "

Rideau!

A l'issue du dernier rappel, l'agitation gagne les coulisses. Tout s'achève sous les acclamations. On est content.

" Pour moi, il s'agit d'une première du genre et tout s'est franchement très bien passé. Ils sont tous très talentueux et les musiciens sont d'un excellent niveau. Je dois dire que ce spectacle est vraiment très professionnel et j'ai donc éprouvé beaucoup de plaisir à participer de cette manière à cette soirée. Je trouve que c'est une très bonne idée. Et, ma foi, je suis prête à refaire l'expérience."

Jeane Manson


"Autour des Années 60"

18 octobre 2004

Bravo pour ta maestria, magnifique spectacle !

Jacques Breuer


"Autour des Années 60"

Bonsoir Guido ,
Juste ce petit mail pour te dire combien j'ai apprécié cette soirée des années 60 , tant au niveau musical que humain .
A une prochaine fois , j'espère ... je pense à des titres !!
Très cordialement

Marie-Christine Maillard


Délégation générale Wallonie-Bruxelles

Paris, 5 juillet 2004

Cher Guido,

Je tiens une fois encore à vous remercier, ta fille et toi, pour l'aide précieuse que vous m'avez apportée à l'occasion de ma soirée d'adieu.

Tous ont apprécié votre prestation à leur juste valeur.

Roger Hotermans


EBSB au "Eupen Musik Marathon"

Grenz-Echo 29.juni 04

Einen soliden Auftakt in der Sparte Jazz machten Guido Jardon und seine East Belgian Swing Band, die seit Jahren zum Standart in Ostbelgien gehört. Ihr neues Programm führte durch alle Jahrzehnte-auch mit gelengentlichen Einlagen von Filmmusik und süd amerikanischen Klängen, was so einige schon im frühen Nachmittag zum Tanzen bewegte.


Salle debout pour la dernière des années 70

La Meuse 26 avril 2004

Le rideau est tombé sur les Années 70. Un spectacle qui aura marqué la saison du Grand Théâtre, mais qui aura aussi fait salle comble dans toutes une série de villes de Wallonie. Ainsi à Liège, Spa et Welkenraedt. Les deux dernières représentations de ce spectacle ont été données vendredi et samedi là où on l'avait créé; au Grand Théâtre verviètois. Deux heures d'intense émotion tant pour le public que pour les chanteurs et les musiciens. Certains ont même écrasé une larme à la fin du spectacle, samedi.


Cher Guido,

26 avril 2004

Quelle affaire, quel bonheur!!, la cerise sur le gâteau vendredi et samedi!
J'ai passé des moments énormes et extra ordinaires encore une fois et je t'en remercie profondément de tout coeur!

Mille mercis, Dodo


Cher Guido, Cher Pierre,

26 avril 2004

Ces qq. lignes pour vous remercier de m'avoir donné l'occasion de "m'éclater" musicalement aussi souvent ces 12 derniers mois.

Je pense réellement ne m'avoir jamais aussi bien amusé en faisant de la musique que dans les ANNEES 70. A entendre les commentaires du public et à constater leurs réactions, je suis convaincu que le but fixé d'amuser la foule, est atteint.

Un BOOGIE-WOOGIE qui restera longtemps gravé dans mes mémoires. Quelles joies!

A vous deux, encore une fois MERCI ! Et peut-être à bientôt ?...

Jean Luc


Envol Musical

26 mars 2004

Devant près de 400 spectateurs rassemblés dans la grande salle du Casino de Spa, l’Orchestre Pro-Musica de Welkenraedt a interprété des œuvres américaines et espagnoles. Le pianiste Guido Jardon a offert une Rhapsodie in Blue de Gershwin particulièrement enlevée !

Quelle organisation splendide ! Quelle réussite !


An neuf, années 70 boeuf

3 janvier 2004

750 personnes et salle comble pour cette représentation Saint-Sylvestre

210 minutes de bonheur musical distillé par une mouture spéciale du spectacle "Autour des Années 70" ... A soirée spéciale, répertoire sortant de l'ordinaire! Pour faire le compte et arriver pile à minuit avec le final, la production a ajouté quelques thèmes spéciaux ... Le plus beau restait encore à venir! Au tomber final, alors que le public manifestait sa joie debout, le premier rappel s'est fait attendre. En lieu et place, c'est un Pierre Stembert souriant que nous avons apperçu bras dessus bras dessous avec le chef d'orchestre Guido Jardon. Et de trinquer au champagne après avoir souhaité ses meilleurs voeux au public tandis que l'ensemble des artistes offrait à leur conducteur une version très personnelle du fameux Music ... Emu, l'ami Guido

Freddy Hauglustaine


Salut Guido,

11 novembre 2003

95.8% ... pas mal du tout. ça fait vraiment du bien après le boulot qu'on a fait les semaines passées .... et grâce à ton expérience et ton travail pour EBSB !
Cela n'a pas toujours du être facile pour toi de garder du "sang froid" avec cette bande de bêtes du EBSB .

Un grand respect pour le boulot que t'as fait pour EBSB et la manière dont nous avons atteint ce résultat mangifique.

Je suis très fier de pouvoir jouer dans une telle formation,

EBSB forever, amigo mio

Patrick


L' East Belgian Swing Band participe au Concours de classement en Communauté germanophone

Grenz-Echo, 12. November 2003

Fünf Ensembles waren in der ersten Kategorie angetreten ... Die EBSB in der Höchststufe. Mit ihrer Darbietung bewies die Swing Band, dass sie diese Spitzenposition verdient. Die Jury urteilte: 95.8 Prozent und der Status "mit besonderer künstlerischer Auszeichnung".


Guido,

29 novembre 2003

Je veux te dire que je te suis très reconnaissante pour tout ce que tu
apportes au travail
de mon évolution dans tous les domaines.
Merci à l'Univers de t'avoir mis sur ma route ainsi que toute ta famille.
Ca touille ,mais qu'est-ce que je suis heureuse.
MERCI.

M.R.


Baelen, le 7 juin 2003

Cher Guido,

Au nom de l'ensemble de cordes, je tenais à vous dire que nous avons passé d'excellents moments au sein du groupe.

Cette expérience fut aussi poisitive qu'enrichissante pour nous toutes, et nous espérons en vivre beaucoup d'autres avec vous tous.

D'ici-là, nous vous souhaitons une très bonne fin d'année ( scolaire!) et de très bonnes vacances!

A très bientôt,

bien à vous

Sofia ainsi que les autres violons


Une éblouissante nostalgie !

octobre 2003

Salle archi-comble pour l'unique représentation grand public de cette fresque musicale de grand format.

"Autour des Années 70" fait un véritable tabac.

Autour de cette brochette de jeunes talents de chez nous, les musiciens du Guido Jardon Orchestra font des merveilles et des prouesses. Faut-il être impavide pour s'attaquer à des pointures de l'envergure de Santana, Queen, ou encore Deep Pueple ou pour ouvrir toutes grandes les portes de l'Hotel California. C'est tonique et fringant. Il reste à épingler l'excellente tenue des choeures, la splendide couleur des violons qui ensorcellent le répertoirte le plus ardu, et tout est dit ou presque sur cette apothéose musicale de grande envolée, dynamique, percutante et surtout convaicante. Pour preuve; la scène s'enflamme. Le public se lève et s'agite. Il acclame à tout rompre. Sacrée soirée! Le pari est gagné haut la main.

Yves Hurard


Tout simplement super!

octobre 2003

Que dire d'autre d'un super spectacle, sinon qu'il est super! On pourrait en rester là sous peine de débiter des super...latifs à longueur de ligne... Autour des Années 70 est un spectacle qui frise la perfection sur tous les plans, ce qui n'est pas une mince performance, quand on sait que la troupe, mis à part les musiciens du Guido Jardon Orchestra, n'est pas constituée de professionnels du spectacle... Perfection sur le plan musical avec un orchestre et des choeurs réellemenrt à la hauteur... un final époustouflant... on vous jure ça déménage!

Luc Brunclair


" Les Années 70 ", deux soirées au Grand Théâtre de Verviers. Un spectacle pleinement abouti et un régal incomparable !

mai 2003

L'assistance est debout et applaudit à tout rompre. Standing ovation à rallonges qui, samedi comme vendredi, met un point final à une soirée exceptionnelle. Le public est conquis, fasciné, envouté... Par ce final grandiose, il salue une affriolante mise en bouche, un parcours éblouissant. Sans faux pas. Sans fausse note... avec le support du Guido Jardon Orchestra une fois encore pleinement démonstratif. Un spectacle à exporter...

Yves Hurard


" Un voyage au bout du plaisir "

15 mai 2003

Incontournable dans le casting des " Musicals " ...

S'il est une pièce maîtresse dans le casting des productions musicales de Pierre Stembert et de son équipe, c'est bien celle de Guido Jardon.

Un " homme orchestre " qui depuis l'amorce de cette collaboration à travers Ciné-music avec l'East Belgium Swing Band , a accroché à son palmarès, depuis 2000 la création du Guido Jardon Orchestra, et des performances comme l'ouverture du Festival de Welkenraedt, le spectacle Piaf, la comédie musicale " la Belle et la Bête ", " Autour des Années 60 "... et aujourd'hui, plus pétillant que jamais comme en témoigne la " générale" spadoise, il offre " la totale " pour orchestrer " Autour des Années 70 ".

Du jamais vu... avec M. Guido Jardon, le fer de lance de l'ensemble orchestral qui, au gré des morceaux, dirige, joue ou conduit.


" Autour des Années 70 "

18 mai 2003

Le temps passe et avec lui, emporte les souvenirs... Peu à peu les sons, les couleurs, les saveurs s'estompent. Le talent, lui, reste.

" L'art est un jeu, tant pis pour celui qui s'en fait un devoir " Max Jacob  

Amuse-toi encore longtemps... Merci pour ces quelques heures d'évasion.

Véronique


Portrait

Le hasard oriente mes pas vers un homme que je ne connais, malheureusement, que très superficiellement. Un homme qui se balade le nez dans les nuages. Cependant, l'énergie qu'il dégage et l'atmosphère de bonheur qui l'auréole en permanence, orientent mes impressions : le créateur est en plein rêve...  

Avide de rapports humains, gourmand de rencontres, curieux d'autrui.

Comment mieux te caractériser ? Est-ce cela qui rend ton apparence, -et peut-être tes affects?-,  tellement en accord avec ton sourire éternel ?  

  Merci pour ta gentillesse.  

Nathalie


" Autour des Années 60 " war ein voller Erfolg

Grenz Echo

Zwei Stunden lang boten die Musikzer des "Guido Jardon Orchestra" die Choristen und Täzerinnen und besonders auch die hervorragenden Interpreten dem begeisterten Publikum ein tolles Programm mit viel Tanz, Schwung, Gefühl und Lebenslust. Hervorzuheben seien dabei die Persönlichkeit jedes einzelnen Künstlers, wie die rauhe Stimme Didier Maréchal und zu guter Letzt die Ausstrahlung des Dirigenten selbst. Als Höhepunkt forderete das mitklatsschende, -singende und -wippende Publikum noch drei Zugaben, die den Saal beinahe zum Überkochen brachte.


Grande fête autour d'un projet européen

" Nous avons voulu, par cette activité, montrer et vivre les richesses de notre région, et aussi celles de toutes les communautés étrangères qui nous entourent et y vivent "

Guido Jardon était de la partie. Il a séduit son auditoire.


Paris Nations Unies

Hommage à ta présence ce soir du 17 mai , tu as bercé notre soirée des Nations et le club dans son ensemble!

A notre ami belge Guido Jardon

J. PERIERE

Président


Le Guido Jardon Orchestra dans les salons de l'Harmonie

Le Jour - le Courrier - mai 2003

Pas de valse hésitation: on s'est bousculé au portillon pour participer au bal du bourgmestre de Verviers, Claude Desama, dans les salons de l'Harmonie, ce samedi soir. Une manifestation animée par le Guido Jardon Orchestra.


Le Guido Jardon Orchestra dans "Sabrina Klinkenberg chante Piaf"

Le Jour - le Courrier - Yves Hurard 16 décembre 2002

Formidable interprétation de Sabrina dans une reprise du répertoire de Piaf. Avec le support magistral du GJO dont les arrangements puissants et méticuleux soulignaient un triomphe... Soutenu par les musiciens de Guido Jardon Orchestra en parfait équilibre dans des arrangements de grande classe...ce tout nouveau spectacle dispose de l'applomb qui convient à la décentralisation. A Paris peut-être ?


Eclectique à souhait, Guido Jardon partage ses "Rêves Oubliés"

Freddy Hauglustaine 12 février

Le musicien est de talent mais l'homme mérite aussi le détour. Altruiste et pédagogue, il s'avère profondément enraciné dans son terroir verviétois...Bien qu'il ose affirmer que ce n'est pas l'essentiel, ce fils de guitariste affiche un parcours jusqu'ici jalonné de récompense. Celles-ci attestent en fait d'étonnantes disponibilités en son ... chef. Diplôme supérieur, diplôme de "Meisterklasse", prix de virtuosité du gouvernement belge avec félicitations du jury...

Quoi de plus normal dés lors de voir celui qui cumule aujourd'hui les fonctions de directeur d'une haute école musicale namuroise avec celles de chef de plusieurs formations, de trompettiste et de pianiste de grand renon, se tourner vers la musique classique pour l'enregistrement de son permier CD baptisé "Forgotten Dreams"... Produit par lui-même ( Sinergie ASBL ) et enregistré en grande partie le 4 février dernier à Stuttgart sur un authentique Steinway & Sons de 1928 à la sonorité particulière, ce disque fait la place belle à Leroy Anderson, Franz Liszt, Rachmaninov, Brahms, Franz von Versey sans oublier, véritable cerise sur le gâteau, un hommage au regretté verviétois Guy-Philippe Luypaerts dont la composition "Sensual Blues" s'avère être une petite merveille. Guido Jardon signe les deux derniers titres...

Il s'agit d'un réel morceau de bonheur musical, d'émotions, d'amitiés et de bien-être partagé...


Concours de séléction et classement de choeurs de la Communauté germanophone de Belgique

Fast so spannend wie eine Olympiade

Elli Brandt 12 novembre 2002

In der Excellenzklasse wurde ein gemischter Chor Spitzenreiter. Das Eupener Vokalensemble Pro Arte erhielt von der Jury 93.5 Prozent. Versiete Sänger, die viel Wert auf Stimmbildung legen, und ein hervorragender Dirigent, wie Guido Jardon sei wohl das Geheimnis ihres Erfolges, freut sich Präsidentin Verena Brammertz.


Soirée de gala du 75° anniversaire du"Grenz-Echo"

Eupen 12 novembre 2002

Nous tenons à te remercier pour la participation de ton orchestre... C'est aussi grâce à votre parfaite organisation et préparation que nous pouvons prétendre avec fierté que cette soirée était une réussite absolue.

Nous vous remercions vivement

Sylvie Jousten Marketing - Alfred Küchenbrg Editeur


Séduisante soirée panachée

Meuse Verviers 14 octobre 2002

Tantôt présentatrice, tantôt chanteuse, la Verviétoise Sabrina Klinkenberg a animé la soirée vendredi aux côtés de Guido Jardon.

Si le 31° Festival de Welkenraedt est à l'image de la soirée d'ouverture de vendredi soir, cette édition 2002 devrait nous réserver de bonnes surprises! ...

Varié, cohérent, captivant, humoristuique et très professionnel: voici résumé en cinq qualificatifs la soirée qui a inauguré vendredi soir le 31° édition du Festival de Welkenraedt.


Du talent pour une ouverture réussie

Verviers14 octobre 2002

... une série d'artistes pas mal du tout, dans un ensemble soutenu par l'incontournable Guido jardon... rien que du bon donc, avec notamment la surprise du chef...Bref, on pourra dire que le public a vécu une première soirée très agréable, deux heures de variété avec du talent réel qui passent sans coup férir.


Guido Jardon a animé le premier bal du Bourgemestre Claude Desama

Verviers 1 mai 2002

Les superbes salons de la société Royale d'Harmonie ont abrité la première édition du bal du Bourgmestre verviétois Claude Desama...

Pour l'occasion, l'animation musicale avait été confiée au très réputé "Guido Jardon Orchestra" dont le conducteur, l'éclectique lambermontois Guido Jardon, accumule les succès.

Une dizaine de musiciens de haut vol ont ainsi créé une chaude ambiance appréciée par l'ensemble des cinq cents personnes présentes.

Soirée pleinement réussie donc...qui en appellera d'autres, c'est certain.


Guido Jardon et ses musiciens à l'implantation disonaise de l'Athénée Verdi

Guido Jardon et ses musiciens de l'EBSB sont venus à l'Athénée Verdi, pour présenter, faire danser et chanter les étudiants au rythme de Glenn Miller, de Joe Garland ou de Joseph Cosma, leur expliquer le rôle respectif des instruments, leur faire découvrir différents styles dans l'évolution du jazz et différents compositeurs.

Tout cela avec la bonne humeur de Guido Jardon, persuadé que ce type de musique s'écoute de manière dynamique, qu'elle est faite pour donner du bonheur et de la bonne humeur, prouvant qu'il s'agit d'une musique qui rassemble.

Et c'est ce qui s'est passé à l'implantation disonaise: de la danse, de l'écoute, de la bonne humeur pour une heure de cours pas comme les autres mais qui, elle aussi, enrichit les élèves.

Aussi le concert de vendredi 22 février 2002 "de Glenn Miller à nos jours" eut-il un large succès.


Un Admirateur Heusytois

27 novembre 2001

Le spectacle " Autour des années 60 " auquel j'ai eu le plaisir d'assister était PLUS QUE remarquable ! ...   C'est dit en toute sincérité et j'ajouterai même que mon Père aurait été fier de toi ... Sois-en bien convaincu ! ...  


Guido Jardon ...

20 novembre 2001

Un chef d'orchestre super sympa, un pianiste exceptionnel, bref un musicien de trés grande valeur...

Grand et cordial MERCI à Guido Jardon pour la soirée extraordinaire de samedi à Spa.

Puissiez-vous, je le souhaite de tout coeur poursuivre votre route musicale dans cette atmosphère fraternelle, amicale, joyeuse, sympathique à l'extrême...

En notre pauvre monde qui se meurt d'égoïsme et de haine, le fabuleux spectacle "Autour des Années 60" peut rendre le goût de vivre, conduire à l'espérance et démontrer de façon magistrale que l' Esprit-Saint agit encore quelque part, au milieu d'un monde de plus en plus diabiolique...

Avec ma très sincère amitié

Jean


C'était Magique!

9 novembre 2001

Nous rentrons de Malmédy ! et je clique sur le Web .  

Il était une fois un magicien qui par son sourire, son enthousiasme, son contact avec son équipe et le public a fait revivre les "années 60" ! Qu'il est bon de se remettre en tête, grâce à une équipe de qualité et un " chef " exemplaire, les émotions et les sensations qui ont marqués notre adolescence et notre jeunesse. C'est un retour vers quelque chose de personnel et d'intense que j'ai vécu cette soirée. J'avais une envie folle de danser !   Je me rejouissais d'assister au spectacle. Je ne suis pas déçue et mes batteries sont rechargées. ...  

  Bien à vous, en toute amitié.                            

Christianne    


Merci,

15 octobre 2001

Dire qu'ailleurs il y a des tas de gens qui se tapent sur la g...

Ici, dans ce petit bled, je m'aperçois une fois de plus qu'il est possible de construire du rêve, du beau, du magique, en faisant fi des différences et des difficultés qu'engendrent toujours les relations humaines...

C'est rassurant de voir qu'il y a encore quelques âmes offrant leur coeur, juste pour donner un peu de lumière à d'autres âmes...

Merci d'avoir offert un peu de magie dans ce monde...

Merci d'être magicien...

Véronique


" Autour des Années 60 " war ein voller Erfolg

Grenz Echo - 19 octobre 2001

Zwei Stunden lang boten die Musiker des "Guido Jardon Orchestra", die Choristen und Tänzerinnen und besonders auch die hervorragenden Interpreten dem begeisterten Publikum ein tolles Programm mit viel Tanz, Schwung, Gefühl und Lebenslust. Hervorzuheben sein dabei die Persönlichkeit jedes einzelnen Künstlers und zu guter Letzt die Ausstrahlung des Dirigenten selbst.

Als Höhepunkt forderte das mitklaschend, - singende und- wippende Publikum noch drei Zugaben, die den Saal beinahe zum Überkochen brachte.


" Autour des années 60 "

Le jour - Le courrier - 17 octobre 2001

Un spectacle très professionnel...

Ils sont tous bien en phase avec l'exceptionnelle orchestration réalisée par Guido Jardon et son orchestre...


Autour des années 60: impec!

17 octobre 2001 - La Meuse

Encore faut-il des ingrédients de qualité. Avec le Guido Jardon Orchestra, on avait déjà une base solide, qui a su donner du rythme à l'ensemble et lier la sauce d'une manière savoureuse... un orchestre excellent!


Hohes Niveau und gelungenes Konzert!

18 juin 2001- Grenz Echo

Concert de l'Ensemble Vocal Pro Arte dirigé par Guido Jardon

Mit einem Querschnitt aus dem breiten Repertoir der letzten 25 Jahre, einer Mischung aus anspruchsvollenund schönen geistlichen sowie weltlichen Werken presentierten sich die acht Musiker unter ihrem Leiter Guido Jardon als ein wandlungsfähiges und klangfarbiges Ensemble.

Ausgewogen

Bestechend dabei ist das in jeder Hinsicht ausgewogene Klangbild, welches zeigt, dass hier acht Stimmen miteinander singen, die sehr gut zusammenpassen egal ob Choräle Madrigale oder Liedgesang, stets bleibt der Klang, unterstützt von einer sauberen Intonation, voluminös und durchdringend, und ebnet so den Weg zu akzentuirten und tiefgehenden Interpretationen.


Guido Jardon nous a comblé

Roger Dell, Namur - 13 novembre 2000

Guido Jardon a su faire jouer sa magie incantatoire.

Aussi bon conférencier qu'il n'est pianiste au toucher fait de force contenue et de puissance de velours, Guido charme, Guido envoûte, Guido modeste et sublime à la fois se révèle être un tout grand Monsieur. Une bête de scène.

Il nous fait passer , sans la moindre partition, par toutes les couleurs chatoyantes de la musique romantique et pour faire le lien entre le classique et le jazz, Guido nous fit vibrer en réunissant une merveilleuse improvisation en direct. Que d'émotions.

Bravo Guido et merci.


Guido Jardon : tout pour la musique

Le jour - 13 mars 1990

Le plus rétif à la musique classique sortirait mélomane convaincu d'une rencontre avec cet artiste! Le pianiste verviétois extériorise avec tellement de conviction, de sincérité, de joie son amour pour la musique qu'on ne peut que le suivre sur les voies passionnées et passionnantes de son Art.

Un art qu'il conçoit et qu'il vit comme une ouverture aux autre.

La musique comme outil de communication! C'est la perspective de ce musicien complet pour qui la musique constitue avant tout une manière de s'épanouir, d'être bien dans sa peau , de vivre!


Klaus Schilde

Professeur et Président de la Musikhoschule de Münich

2 décembre 1986

Guido Jardon est un pianiste hautement qualifié, de très haut niveau et qui fait preuve d'une personnalité artistique marquante.


Michel Hallynck Directeur de L' Institut superieur de Musique et de Pédagogie de Namur: l'Imep www.imep.be

Remarquable musicien, ses interprétations nous révèlent une personnalité hors du commun qui transcende la beauté sonore et nous transporte dans un univers régi par l'esprit.

Il est superflu de rappeler ici la complète maîtrise technique de ce pianiste, elle a d'ailleurs été maintes fois reconnue lors des concours où il s'est distingué.

Son travail pédagogique; concrétisé par les remarquables résultats de ses étudiants, ne serait pas réalisable sans les qualités humaines qui sont les siennes: intelligences, motivation, sérieux, dévouement, sens inné de la pédagogie et des responsabilités.


Guy Luypaerts

Compositeur pianiste chef d'orchestre Directeur du Conservatoire de Musique de Verviers

10 octobre 1996

Je connais Monsieur Guido Jardon depuis son enfance.

Au Conservatoire Verviers, le jeune élève a très rapidement attiré l'attention des responsables pédagogiques sur ses dons exceptionnels et aussi sur son opiniâtreté dans sa volonté d'emmagasiner les diverses matières relevant de son apprentissage ...les progrès rapides ont abouti aux plus brillantes distinctions.

Il est exceptionnel qu'un artiste interprète arrive avec bonheur à mener de front plusieurs disciplines instrumentales mais aussi le classique et le jazz, ce dont se réjouissent combien de mélomanes...

Son intelligence et un don aigu de l'observation l'ont conduit également à devenir une valeur sûre dans l'enseignement artistique.

Il est impressionnant de constater le nombre important de jeunes artistes dans les deux domaines instrumentaux, formés parses soins et dont les prestations étonnent les auditeurs.

Le Conservatoire de Verviers est à présent le grand bénéficiaire de da désignation en tant que Directeur - Adjoint. Une chance pour ce prestigieux établissement.


Juliette Longrée - Poumay Professeur au Conservatoire Royal de Liege

Il s'agit d'un artiste d'une nature particulièrement riche et attachante dont les qualités éminentes devraient lui ouvrir une grande carrière.


Grenz Echo

30 mai 1990

Guido Jardon fascine le public par sa maîtrise absolue.


Guido Jardon et son orchestre; un succès amplement mérité

Le Jour - 29 mai 1997

Swing et douceur de vivre à l'harmonie de Verviers ... Il faisait en effet bien agréable sous le soleil qui plus est lorsque les sens vibrent au son de la musique interprétée de main de maître par l' ensemble de Guido Jardon ou chantée par un tout nouveau quatuor vocal...


Succès de Guido Jardon en France

3 juillet 1988

Il a recueilli un très vif succès, souligné par de nombreux rappels, au concert organisé à Bergerac.

Guido Jardon a subjugué son auditoire par son talent , son sens de l'humour mais aussi son sens de l'humain.


Cinémusic: surtout music!

...il est vrai que la qualité de l'East Belgian Swing Band et de son chef Guido Jardon n'est plus un secret pour les musicologues belges et étrangers (15.000 spectateurs ont apprécié ce spectacle)


Premiere mondiale authentique

" La Belle et la Bête "

30 octobre 2000

Guido Jardon avec son orchestre de 30 musiciens a séduit les festivaliers les artistes et les producteurs. Ils ont signé une telle performance que sitôt le rideau tombé le producteur allait approché Guido Jardon pour signer la grande première à Paris. Tous ceux qui ont avalisé ce choix par leur applaudissements nourris voire par leur standing ovation n'en seront que plus heureux...


Guido Jardon brillant pour le concert de rentrée au Grand Théâtre de Verviers

7 septembre 1987

Guido Jardon fut admirable dans un jeu plus sobre qui y gagne en poésie, déjà riche auparavant. " Dans la musique le plus important n'est pas écrit dans les notes" a dit Gustav Mahler. Combien cette déclaration de l'illustre compositeur se rapporta, samedi soir à la symbiose parfaite qui existait entre l'orchestre philharmonique de la communauté française, son chef et notre soliste. Tout fur admirable d'énergie, de maîtrise dans la technique et les couleurs.. .Maître de son instrument, Guido ne se fondait-il pas complètement dans l' orchestre, donnant l'illusion de sortir du centre de l'architecture orchestrale...


Culture

octobre 1986

A l'aise sur le clavier comme d'autres le sont dans la vie, Guido Jardon communique au public son plaisir immense de vivre intensémént la musique.

Sa musique respire la jovialité, la rage de vivre et d'aimer...


Prix de virtuosité du gouvernement

Le Soir - 31 mai 1986

La nature de Guido Jardon est extravertie. Armé d'une solide technique? il a constamment le souci de l'expression .Son Mozart a de l'allure, du charme et de l'esprit...

J'ai été séduit par sa façon d'exprimer la poésie rêveuse et nordique des Ballades de Brahms.

Et dans le Troisième concerto de Bartok il a fait preuve d'éclat de maîtrise mai aussi d'un lyrisme secret qui faisait penser à du Bach. Il est temps de lui donner l'occasion de se produire, sinon on risque d'ignorer un de nos artistes les plus authentiques. Il n'y a pas que les fameux concours pour nous révéler de tels talents.


Sensibel, auch für die Raumakustik

V. Schneider, Stuttgart - 25 juin 1986

Guido Jardon verfügt über eine brillante Technik, die ert optimal in der Dienst seiner künstlerischen Intention zu stellen mag. Nach dem umfangreichen Programm bedankte sich der Pianist mit einer virtuos gespielten Zugabe.

Viele Zuhörer würden sich auf eine Wiederbegegnung mit Guido Jardon sehr freuen- ich mich auch.


Enthousiasme pour Guido Jardon

13 mars 1987

Les tableaux d'une exposition de Moussorgsky furent ensuite merveilleusement bien servis par l'un des fleurons de l'art pianistique de notre pays. Son interprétation fut fabuleuse et la chaleur des ovations qui fusèrent à son issue témoignèrent de la subtilité des nuances ( il passe du fortissimo piano avec une aisance incroyable de naturel) , de la profonde musicalité que Guido sut communiquer au public.

Guido Jardon subjugua le public en lui offrant ensuite une grandiose interprétation de concerto n°5 pour piano, dit L'Empereur de Beethoven.

Les mélomanes découvraient même si pour certains il s'agissait d'une confirmation, un interprète généreux et tout à fait génial.

Merci à Amnesty international d'avoir offert une soirée qui fut d'un bout à l'autre sensationnelle!


"Swinging in the mood"

Le Jour - 16 octobre 2000

...convivialité et partage ...Si le mérite en revient à tous les participants, force est de mettre en exergue le talent dynamique à tous points de vue de Guido Jardon. C'est ainsi que cet "homme orchestre" a non seulement l'art de communier avec son "band" et ses invités au rythme des pages d'anthologie jazzique qu'il met en scène, mais il sait volontiers se montrer brillant pédagogue pour mieux imprégner son public de l'histoire de cette musique. Guido Jardon a réussi avec brio à " faire vivre la convivialité de cette musique de la libération" en y ajoutant " le plaisir de partager des émotions ensemble "...Vous l'aurez compris, le Festival a vécu "A wonderful Day"... cela ne faisait que raffermir la lune de miel entre Guido Jardon, son band et Welkenraedt !


Guido Jardon à Wilrijk

1er avril 2001

encore mes compliments pour le concert à Wilrijk. J'ai entendu seulement des remarques très positives et enthousiastes du public !

Bien à vous,

Mathias Pieters


top